Postes vacants


Dans le cadre du programme FED-tWIN de coopération en matière de recherche durable entre les instituts scientifiques fédéraux (ISF) et les universités, soutenu par le Service public de programmation de la Politique scientifique fédérale (Belspo), le projet ReCAP - Regional-scale assessment of the land-ocean Continuum ecosystems vulnerability to Anthropogenic Pressure -recrute une ou un candidat de niveau post-doctoral pour une durée de 10 ans. Le.la chercheur.e. sera engagé.e à mi-temps à l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et à mi-temps à L’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique (IRSNB). Il.elle sera membre des groupe « Modélisation des écosystèmes » (ECOMOD) de l’IRSNB et « Biogéochimie et Modélisation du Système Terre» de l’ULB et travaillera conjointement sous la supervision de Geneviève Lacroix (IRSNB) et Pierre Regnier (ULB). L’engagement se fera en tant que chef de travaux (personnel scientifique, grade SW2) à temps partiel (50%) pour l’IRSNB et en tant que chercheur contractuel (personnel scientifique, barème 530) à temps partiel (50%) pour l’ULB. Le domaine de recherche est la modélisation biogéochimique du continuum Terre-Mer.

Contexte

L’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique (IRSNB, https://www.naturalsciences.be/) est l’une des dix institutions scientifiques fédérales. Il mène des recherches scientifiques multidisciplinaires, fournit des services d’intérêt public et est ouvert à tous par le biais du Musée des Sciences Naturelles. La Direction Opérationnelle Milieux Naturels (DO Nature, https://www.naturalsciences.be/fr/science/do/98), est un département de l’IRSNB qui a pour but d’être un centre d’excellence en recherche fondamentale et appliquée dans les domaines de la biodiversité et des écosystèmes afin de contribuer à la protection et à la gestion durable des environnements naturels. La personne engagée sera intégrée au sein de l’équipe « Modélisation des écosystèmes » (ECOMOD) qui gère le modèle COHERENS, une infrastructure de recherche de l’IRSNB. COHERENS est conçu pour une grande variété d’applications pour les mers continentales (milieu côtier), les estuaires, lacs et réservoirs, et comprend entre autres un module hydrodynamique, un module biogéochimique, un module de sédiments et un module de transport de particules. COHERENS est disponible gratuitement pour la communauté scientifique et est documenté http://odnature.naturalsciences.be/coherens/). La personne recrutée contribuera au développement et à la gestion du système COHERENS ainsi qu’aux applications et travaux d’expertise scientifique réalisés par ECOMOD, en étroite collaboration avec d’autres équipes de l’OD Nature ainsi qu’avec des chercheurs d’autres institutions scientifiques et Université en Belgique et à l’international. 

 

Université multiculturelle, avec plus d'un tiers d'étudiants et de chercheurs étrangers, l'Université libre de Bruxelles (ULB) a fait de l'international une réalité quotidienne à l'image de Bruxelles, ville cosmopolite par excellence. Avec quatre Prix Nobel scientifiques, une Médaille Fields, trois Prix Wolf, parmi ses chercheurs et anciens étudiants, l’ULB a une longue tradition d'excellence en termes de recherche. Elle est également fortement impliquée dans l'Espace européen de la recherche. Le Département Géosciences, Environnement et Société (DGES, https://www2.ulb.ac.be/facs/sciences/dges/) de l’ULB vise à fédérer les recherches, enseignements et missions de service à la collectivité menés au sein de la Faculté à propos des processus environnementaux et sociétaux qui contribuent à façonner notre planète en tant que système Terre - Monde. La personne engagée sera intégrée au sein de l’unité « Biogéochimie et Modélisation du Système Terre » (BGEOSYS-DGES, http://biogeomod.ulb.be/) qui a une longue tradition de recherche sur les cycles biogéochimiques et leur rôle régulateur du climat. BGEOSYS est actuellement un des leaders européens dans le domaine de la modélisation régionale et globale des eaux continentales et côtières. D’autres unités de recherche de l’ULB, à la pointe dans le domaine, seront également impliquées : le « Centre d’Etudes Economiques et Sociales de l’Environnement » de la Solvay Brussels School of Economics and Management et le groupe « Ecologie des Systèmes Aquatiques » de l’Ecole Interfacultaire des Bioingénieurs.

 

Fonction:

La fonction, qui sera assurée par une seule personne, consiste en 2 engagements liés dans le cadre du programme de financement FED-tWIN du gouvernement fédéral, à savoir :
  • Engagement à temps partiel (50%) en tant que membre du personnel scientifique à l’IRSNB (Chef de travaux, SW2).
  • Engagement à temps partiel (50%) en tant que membre du personnel scientifique de l’ULB (chercheur avec thèse de doctorat, barème 530).
  • La mission à l’Institut des Sciences Naturelles de Belgique et à l’Université Libre de Bruxelles s’articule autour de trois axes de recherche principaux à développer sur 10 ans, avec un programme provisionnel de résultats à court terme de 2 ans.
  Les objectifs à court terme (2 ans) sont :
  • Etendre le domaine du modèle COHERENS de l’IRSNB à toute la mer du Nord ;
  • Coupler le modèle de rivière-estuaire de l’ULB avec le système modulaire COHERENS ;
  • Coupler le modèle COHERENS avec le modèle de sédiments OMEN-SED de l’ULB ;
  • Développer un module pour les émissions de gaz à effet de serre du continuum Terre-Mer
Afin de :
  • Comprendre et quantifier les transformations et les flux contemporains de C-N-P-Si du continuum Terre-Mer du Nord ;
  • Quantifier le bilan des gaz à effet de serre le long du continuum en caractérisant la production, la consommation, le stockage et les échanges air-mer de CO2, N2O et CH4.
  A plus long terme (10 ans), les objectifs s’articulent selon trois axes de recherche :
  • Estimer l’impact des perturbations anthropiques sur les flux de carbone et de nutriments au cours de la période historique et le 21ème siècle ;
  • Améliorer la description de la dynamique des écosystèmes afin de prédire leurs réponses aux perturbations anthropiques ;
  • Développer des indicateurs intégrés de l’état de santé de l’écosystème côtier, sa résilience aux pressions anthropiques et estimer sa valeur socio-économique et les services écosystémiques qu’elle peut fournir.

 

Diplôme

  • Vous avez au moins 5 ans d’expérience professionnelle et possédez une thèse de doctorat dans un domaine correspondant au poste vacant, qui a été obtenu au maximum 12 ans avant la date ultime de candidature (31/01/2020)1 ;
  • Vous avez une approche multidisciplinaire et une expertise démontrée en modélisation biogéochimique et physique de l’environnement côtier. Une expertise complémentaire en modélisation du transport sédimentaire et/ou modélisation des écosystèmes ainsi qu’un intérêt pour développer le volet socio-économique du projet sont des atouts ;
  • Vous avez une expertise en programmation et calcul intensif. Vous maitrisez les techniques de traitement et d’analyse des données ;
  • Vous avez des capacités de prise d’initiative, d’adaptation et de travail en équipe ;
  • Vous êtes créatif et avez la capacité de résoudre des problèmes avec des approches innovatrices de façon autonome ;
  • Vous avez un parcours professionnel attestant de votre capacité à publier dans des revues internationales et à communiquer les résultats de vos recherches lors de congrès internationaux ;
  • Vous avez un excellent niveau d’anglais (oral, écrit). Une motivation à apprendre le français et/ou le néerlandais est un atout ;
  • Vous êtes intéressé à superviser des étudiants (maitrise, PhD) et à contribuer de façon ponctuelle aux missions de service de l’IRSNB (gestion du système COHERENS, appui aux politiques) et de l’ULB (enseignement).
 1 La durée maximale de 12 ans pour la possession d'un doctorat est prolongée d'un an pour toute absence pour congé dematernité, congé parental ou d'adoption, ainsi que pour toute absence de longue durée due à la maladie du candidat ou delongue durée due à la maladie d'un membre de la famille au premier degré.

 

Offre

L’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique offre :

  • Un poste de chercheur scientifique contractuel à durée indéterminée (minimum 10 ans) à mi-temps (0.5 ETP) selon le barème applicable au grade de chef de travaux, SW2 (salaire mensuel brut à temps plein compris entre 4.534,66 € et 5.575,87 € à l’engagement avec 0-12 ans d’ancienneté) au sein de la Direction Opérationnelle ‘Milieux Naturels’ ;
  • Un cadre de recherche dynamique, stimulant, varié et multidisciplinaire.

Les avantages complémentaires incluent :

  • Le remboursement intégral des trajets en transports en commun ou une allocation de vélo ;
  • La gratuité du passeport 365, une intervention du service social dans l’assurance hospitalisation et pour un abonnement sportif.

 

L’Université Libre de Bruxelles offre :

  • Un poste de chercheur contractuel de niveau postdoctoral à durée indéterminée à mi-temps (0.5 ETP) (selon les barèmes applicables au personnel engagé sur fonds extérieurs, environ 4100-5100 € bruts (temps plein) par mois à l’engagement avec 0 12 ans d’ancienneté). Un préavis sera envoyé au chercheur en fonction de l’échéance financière du programme. Au cours de son mandat, le.la candidat.e. pourra postuler à des vacances ouvertes au sein du cadre académique définitif de l’université ;
  • Un environnement de travail international, dynamique et stimulant.

Les avantages complémentaires incluent :

  • Assurance hospitalisation privée à un coût très avantageux ;
  • Une série de services sur le campus : Hôpital universitaire et centre médical, centre sportif, restaurants subsidiés, centre culturel, crèche, camp de vacances pour les enfants, etc.
La date d’entrée en service prévue au printemps 2020.

Solliciter

Vous pouvez solliciter en envoyant votre dossier de candidature (fichier pdf) au plus tard le 31 janvier 2020 par e-mail à glacroix@naturalsciences.be et à Pierre.Regnier@ulb.ac.be (référence : candidature FEDTWIN/ReCAP). Le dossier se compose d’une lettre de motivation et d’un CV détaillé. La lettre de motivation incluera une description de vos ambitions en termes de développement professionnel et la manière dont vous envisagez de vous intégrer au sein des deux institutions partenaires.

  • Les candidat(es) sélectioné(es) par la Commission conjointe de sélection sur base de leur dossier seront invité(es) pour une audition prévue début 2020 à l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique, Rue Vautier 29, B-1000 Bruxelles.
  • Pour toute information complémentaire, veuillez contacter Geneviève Lacroix (glacroix@naturalsciences.be) ou Pierre Regnier (Pierre.Regnier@ulb.ac.be).

L'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique est à la recherche d'un responsable de communication scientifique à plein temps pour soutenir les activités de la Plate-forme belge de la Biodiversité  en matière de politique scientifique relative à la biodiversité et organiser ses événements de réseautage.

Contexte

La Plate-forme belge de la biodiversité (http://www.biodiversity.be) est une interface science-politique qui assure la liaison entre les chercheurs, les décideurs et les praticiens de la biodiversité. L'équipe est engagée dans un large éventail d'initiatives nationales, européennes et internationales en matière de biodiversité. Ses travaux sont axés sur le courtage des connaissances, l'incubation des connaissances et le libre accès aux données biologiques.

Vous travaillerez au sein d'une équipe pluridisciplinaire répartie dans différents instituts d'accueil (Politique scientifique Fédérale, DEMNA, INBO et IRSNB). La langue de travail est l'anglais.

Tâches

Vous assurerez :

1/ La prise en charge de la communication de la Plate-forme : 

  • Élaborer et mettre en œuvre les outils de communication interne
  • Rédiger des rapports, y compris les rapports annuels
  • Communiquer sur les activités de la Plate-forme et partager ses réalisations avec les parties prenantes externes - y compris via les médias sociaux; maintenir et mettre à jour le contenu du site Web à l'aide du CMS développé par le webmaster de la Plate-forme; gérer les relations avec la presse et rédiger des communiqués de presse; rédiger des articles et des bulletins d'information sur Internet ;
  • Représenter activement la Plate-forme lors d'événements externes, y compris la mise en place de stands de promotion et des présentations en public
  • Conseiller l'équipe de la Plate-forme sur les possibilités de diffusion
  • Faciliter des processus participatifs

2/ Aide à l’organisation d’événements de réseautage et aide logistique pour la Plate-forme

  • Organiser des événements de réseautage (ateliers, colloques) y-compris la logistique
  • Fournir un soutien administratif aux événements et au fonctionnement de la Plateforme

Diplôme

Diplôme : Master en sciences, communication, relations publiques ou journalisme.

Compétences techniques

  • Expérience probante dans la communication scientifique et les initiatives scientifiques à l’attention de divers publics
  • Connaissance du contexte national et international en matière de biodiversité
  • Expérience probante dans l’organisation d’événements et de réseautage
  • Excellent niveau d'anglais écrit et parlé
  • Compétences démontrées en rédaction et en révision de textes.
  • Capacité de créer et de concevoir des outils de communication attrayants
  • Compétences en informatique et connaissance des systèmes de gestion de contenu sur le Web, des systèmes de gestion d’envoi d’emails, et des médias sociaux.

Compétences génériques

  • Un intérêt et un enthousiasme réels pour la recherche et les politiques en matière de biodiversité
  • Flexibilité, capacité à s'adapter rapidement aux nouveaux enjeux, attitude proactive
  • Capacité à accomplir plusieurs tâches à la fois, à travailler de façon autonome, à prendre des initiatives et à faire preuve de motivation personnelle
  • Esprit d’équipe

Les atouts sont

  • Compétences en logiciels de conception graphique (Suite Adobe Creative : InDesign-Photoshop-Illustrator ou autres)

Offre

  • Un poste contractuel de 18 mois, de préférence à partir du 1er février 2020, basé à l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique à Bruxelles. Le contrat pourrait être prolongé.
  • Un salaire et des conditions selon les conditions applicables à l'Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique pour un agent contractuel de classe SW1 de la carrière scientifique. 
  • Le transport public gratuit entre le domicile et le lieu de travail.

Solliciter

L'entretien d'embauche aura lieu le 16 décembre 2019 en anglais. Les candidatures doivent être envoyées au plus tard le 9 décembre 2019 à Aline van der Werf (Aline.Vanderwerf@belspo.be) avec copie à Hilde Eggermont (Hilde.Eggermont@naturalsciences.be), sujet: « Science Communicator Belgian Biodiversity Platform”. Veuillez ajouter un CV, une lettre de motivation et toute preuve démontrant les aptitudes et compétences que nous recherchons.


Contexte

La Direction Opérationnelle Publics constitue une réserve de collaborateurs d'accueil polyvalents pour  le Service aux visiteurs.

Ce service s’occupe de tous les services rendus aux visiteurs, comme la billetterie, le vestiaire, les réservations, la réception pour tout l’Institut mais également les événements internes et externes.

Tâches

En tant que collaborateur d’accueil polyvalent :

  • Vous travaillerez principalement pour les services rendus aux visiteurs :  vestiaire, contrôle ticket, appui logistique pour les évènements, l’accueil en général.
  • Vous travaillerez également, selon le planning des équipes, aux caisses.
  • Il est possible que nous vous demandions de travailler aux service des réservations  ( réservations pour des visites de groupe, des visites guidées, des ateliers et autres activités éducatives).
    • Ce faisant, vous vous occupez, entre autres, du suivi des documents de confirmation et de réception, de la préparation des calendriers nécessaires, ainsi que l'introduction et la correction d'horaires spécifiques dans le cadre d'événements spécifiques.
    • Vous gérez les contacts clients (écoles, groupes, particuliers, ...) via le programme de réservation.
  • Vous êtes prêt à travailler les week-ends et/ou les soirées.
  • Vous êtes responsable, efficace, dynamique, innovant, motivé & créatif.

Diplôme

  • Aucun diplôme n'est requis.

Compétences techniques

  • Une bonne connaissance de Office afin de pouvoir exécuter les tâches administratives courantes.
  • Compétences commerciales.
  • Connaissance des règles de courtoisie et de politesse.

Compétences génériques

  • Agir de manière orienté service.
  • Travail en équipe.
  • Résistant au stress.
  • Faire preuve de fiabilité.

Les atouts sont

Etant donné l’environnement de travail bilingue, une bonne connaissance du néerlandais est fortement recommandée, la connaissance d’autres langues constitue un atout supplémentaire.

Offre

  • Contrat de première expérience professionnelle (<26 ans) Le contrat sera résilié le dernier jour du trimestre où vous aurez atteint l'âge de 26 ans.
  • Salaire selon le barème légal pour un collaborateur technique, échelle salariale NDT1.
  • Transport public gratuit entre le lieu de résidence et l'Institut.

Solliciter

Envoyez votre lettre de motivation et votre CV (avec indication claire de la date de naissance) au plus tard le 8 décembre 2019 par e-mail à Monsieur Pierre DELIENS - Responsable du Service aux visiteurs :  pierre.deliens@naturalsciences.be avec la référence CPE-ACCUEIL.

Les candidats sélectionnés seront invités par courriel pour un entretien qui aura lieu la semaine du 16 décembre 2019.


L'Institut cherche un encodeur de collections (h/f/x) pour un contrat premier emploi (- 26ans) d'une durée de 12 mois à partir du 1er mars 2020.

Contexte

En tant qu'encodeur de collections, vous êtes chargé de la gestion des collections à digitaliser et de l'encodage afin de permettre la recherche et la valorisation des objets/échantillons et de leur(s) information(s) associée(s) par les utilisateurs externes et internes.

Tâches

  • Traiter les informations reçues et nécessaires à l'encodage des objets ;
  • Encoder les objets dans une base de données reconnue par le service ICT de l'Institution ;
  • Procéder éventuellement à la numérisation photographique des spécimens ;
  • Ranger ou replacer les objets au bon endroit dans les collections après leur numérisation ;
  • Informer de toute anomalie et/ou dysfonctionnement tant au niveau de l'état des collections que des applications informatiques ;
  • Assister les nouveaux utilisateurs des bases de données de collections de l'Institution.

Diplôme

  • Diplôme du secondaire supérieur
  • Remplir les conditions pour un contrat premier emploi (-26 ans)

Compétences génériques

  • Agir de manière orientée service ;
  • Travailler en équipe ;
  • S'autodévelopper.

Les atouts sont

  • Une connaissance de base en néerlandais ;
  • Disposer d'un permis de conduire B ;
  • Une connaissance de base de la classification zoologique ;
  • Une expérience dans la gestion de collections de paléontologie ;
  • Une expérience en photographie et photographie photostacking ;
  • Une expérience en numérisation 3d des spécimens de collections ;
  • La maîtrise de logiciels bureautiques (tableur, email, internet) et de logiciels de retouche d'images et modélisation 3D.

Offre

  • Contrat à durée déterminée (12 mois), entrée en service le 1er mars 2020.
  • Salaire selon les barèmes officiels pour un assistant administratif (C1).
  • Transports en commun gratuits.

Solliciter

Envoyer votre lettre de motivation et votre CV, par mail avec la référence 'encodeur' jusqu'au 8 décembre 2019 à :

Institut Royal des Sciences naturelles de Belgique

A l'attention de Annelise Folie : afolie@naturalsciences.be

Go to top