Le Muséum et les sciences participatives

Un enfant sort d’une boîte les images des spécimens qu’il va apprendre à classer au cours de l’expo-atelier Classific’Action (photo: Thierry Hubin, IRSNB)

L’atelier de peluchologie

L’équipe de DITOs a notamment réalisé un petit documentaire sur des taxonomistes en herbe. Lors d’un stage de vacances en avril 2017, des enfants de 7 à 9 ans ont découvert les principes de la taxonomie grâce à l’expo-atelier Classific’Action. Ils les ont ensuite appliqués en classant… leurs nounours !

Que planter au jardin pour en faire un paradis de biodiversité ? Les enfants apprennent en s’amusant dans l’expo-atelier BiodiverCity ! (photo: Thierry Hubin, IRSNB)

Des enquêtes d’impact

L’équipe de DITOs élabore et met en ligne des enquêtes pour mesurer l’impact de certaines animations auprès de notre public scolaire.

Le biologiste Jérôme Constant de l’IRSNB présente les phasmes aux élèves (Photo: Thierry Hubin, IRSNB)
Phasmes en classe

En 2015, à l’initiative de nos entomologistes Jérôme Constant et Joachim Bresseel, des élèves de 8 à 11 ans de trois classes (à Molembeek, Woluwe-Saint-Lambert et Namur) ont collaboré à la description d’une nouvelle espèce de phasme en observant des spécimens vivants dans leurs classes. Leurs observations vont  faire l’objet d’un article scientifique.

Le projet a obtenu le Prix annuel de la Communication scientifique 2016 de l'Académie royale flamande de Belgique pour les Sciences et les Arts (KVAB).

Jérôme Constant a également mené un projet similaire avec des classes en Corée du Sud mais en donnant les instructions via webcam.

Plus d’informations sur le projet : www.naturalsciences.be/fr/news/item/2677/ 

Pyrops condorinus, un Fulgoridae du Cambodge (Photo : Gerard Chartier)
Des utilisateurs de Facebook contribuent à l’étude d’insectes du Cambodge

Les membres du groupe Facebook « Natural Cambodia » ont aidé des entomologistes à inventorier des fulgoridés – des insectes tropicaux très colorés, apparentés aux cigales – du Cambodge.  Des 17 espèces identifiées, 12 ont pu être répertoriées pour la première fois au Cambodge, dont 4 uniquement par ces « citoyens scientifiques ». Cette action a permis d’enrichir de façon spectaculaire les données sur ces insectes.

Plus d’informations sur le projet : www.naturalsciences.be/fr/news/item/5552/

Pages

Go to top