ACHETEZ VOS TICKETS EN LIGNE

TICKETS !

 

Mesures à suivre lors de votre visite

Actualités

Ninon lors d'un échantillonnage dans un parc éolien offshore. (© IRSNB/N. Mavraki)
20/05/2020

Sur les chaînes alimentaires des parcs éoliens offshore, le royaume des suspensivores

post by
Kelle Moreau

Le développement rapide de l'industrie éolienne offshore en mer du Nord suscite des inquiétudes quant à l'impact sur l'environnement marin, y compris les effets sur le fonctionnement des écosystèmes.

Carte integrée avec toutes les fonctions d'utilisation du plan d'aménagement des espaces marins 2020-2026.
17/05/2020

Cela bouge en mer : nouveau plan d’aménagement des espaces marins 2020-2026

post by
Kelle Moreau

Le 20 mars 2020, le nouveau plan d'aménagement des espaces marins belges 2020-2026 est entré en vigueur. Le plan est un arrangement spatial qui intègre les différentes fonctions d'utilité de la partie belge de la mer du Nord.

Les eaux belges sont caractérisées par un trafic maritime très dense. L'image montre les navires ancrés dans la zone de mouillage, attendant l'accès à un port voisin (©IRSNB/UGMM).
13/05/2020

Le lavage des gaz d'échappement des navires contribue-t-il à l'acidification du sud de la mer du Nord ?

post by
Kelle Moreau

Les oxydes de soufre (SOx) présents dans les émissions atmosphériques des navires provenant de la combustion de carburants sont connus pour être nocifs pour la santé des hommes et des écosystèmes.

Composition du squelette d'Antwerpibalaena liberatlas. (Photo: IRNSB)
30/04/2020

Un squelette de trois millions d’années au port d’Anvers : une nouvelle pièce au puzzle de l'évolution des baleines

post by
Reinout Verbeke

Des paléontologues viennent de décrire une nouvelle espèce de baleine. Antwerpibalaena liberatlas, qui, il y a environ trois millions d’années, vivait en Mer du Nord, est un cousin éteint des baleines franches actuelles.

 Approche d'un navire pour le contrôle des émissions de soufre. © IRSNB/UGMM
28/04/2020

Surveillance aérienne de la mer du Nord en 2019

post by
Kelle Moreau

En 2019, l’UGMM a effectué 246 heures de vol dans le cadre du programme national de surveillance aérienne de la mer du Nord. Cet article énumère les résultats les plus importants.

Pages

S'abonner à Royal belgian Institute for natural Sciences News
Go to top