Actualités

ACHETEZ VOS TICKETS EN LIGNE

TICKETS !

 

Mesures à suivre lors de votre visite

Le mammouth de Termonde en plein « toilettage ». Le squelette, qui fait partie des collections de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, est exposé au Vleeshuismuseum de Termonde depuis 1975. (Photo : Anthonie Hellemond)
20/03/2017

Le mammouth de Termonde restauré

post by
Reinout Verbeke

La dégradation de la pyrite a menacé une perle de la paléontologie : le mammouth de Termonde, qui fait partie de nos collections. Une équipe de l’Institut et des bénévoles s'est dévouée à la restauration du squelette.

Mâchoires du Néandertalien Spy II. L'ADN contenu dans le tartre indique qu'il y avait notamment du rhinocéros laineux à son menu. La composition bactérienne de son tartre est également compatible avec celle de carnivores. (Photo : IRSNB)
08/03/2017

Le tartre de leurs dents révèle le menu des Néandertaliens

post by
Reinout Verbeke

Les Néandertaliens de Spy (en Belgique) mangeaient surtout de la viande, et notamment du rhinocéros laineux. Mais ceux du nord de l’Espagne étaient végétariens. C’est ce qu’une équipe scientifique a pu déterminer à partir de l’ADN présent dans leur tartre dentaire.

« Des quatre caisses arrivées en mai, nous avons déjà dégagé près d’un tiers des ossements. » (photo: Thierry Hubin - RBINS)
06/10/2016

Des nouvelles du Plateosaurus : un puzzle 3D pour experts !

post by
Jonas Van Boxel

Nos techniciens ont bien progressé dans la préparation de notre squelette de Plateosaurus. Depuis l’arrivée de ce magnifique spécimen en mai, un tiers des ossements fossiles – il y en a près de 200 – a été dégagé.

 Photo d'un spécimen de Storena formosa prise avec 2 flash et 2 lumières UV de 395 nm. (Photo: Jonathan Brecko)
26/08/2016

Les collections de sciences naturelles sous la lumière UV

post by
Jonas Van Boxel

Une équipe de chercheurs de notre Institut a testé l’utilisation de la lumière UV lors de la digitalisation de collections de sciences naturelles.

Les différentes traces de boucherie. Les deux impacts sur le fémur de gauche proviennent de tentatives pour briser les os et en extraire la moelle. Le fémur de droite porte des traces de découpe et d’utilisation comme retouchoir d'outils en silex. (IRSNB)
06/07/2016

Les Néandertaliens étaient cannibales

post by
Reinout Verbeke

Les Néandertaliens qui vivaient dans les grottes de Goyet, en Belgique, étaient cannibales. Plusieurs os montrent des traces de découpe. C’est le premier cas de cannibalisme néandertalien dans le nord de l’Europe.

Pages

S'abonner à Royal belgian Institute for natural Sciences News
Go to top