Actualités - OD Earth and History of Life

ACHETEZ VOS TICKETS EN LIGNE

TICKETS !

 

Mesures à suivre lors de votre visite

Mâchoires du Néandertalien Spy II. L'ADN contenu dans le tartre indique qu'il y avait notamment du rhinocéros laineux à son menu. La composition bactérienne de son tartre est également compatible avec celle de carnivores. (Photo : IRSNB)
08/03/2017

Le tartre de leurs dents révèle le menu des Néandertaliens

post by
Reinout Verbeke

Les Néandertaliens de Spy (en Belgique) mangeaient surtout de la viande, et notamment du rhinocéros laineux. Mais ceux du nord de l’Espagne étaient végétariens. C’est ce qu’une équipe scientifique a pu déterminer à partir de l’ADN présent dans leur tartre dentaire.

Le spectomètre a donné d’excellents résultats dans le désert du Chili. (photo: P. Sobron / SETI NAI Andes 2016 Expedition)
22/12/2016

Des lasers pour détecter la vie sur Mars

post by
Jonas Van Boxel

Des chercheurs de notre Institut ont développé un appareil compact qui, grâce à un laser, aide à détecter des traces de vie dans des environnements extrêmes. Un premier test dans le désert du Chili s’est avéré un succès.

Le plus complet des deux spécimens d’Anteophtalmosuchus hooleyi, le grand crocodile de Bernissart (Photo : E. De Bast & Th. Smith, IRSNB)
03/11/2016

Un nouveau nom pour les grands crocodiles de Bernissart

post by
Reinout Verbeke

Trois paléontologues, dont l’un de nos collègues, ont réétudié et décrit deux crocodiles fossiles extrêmement bien conservés et provenant de la mine de Bernissart. Ils ont été découverts en même temps que les célèbres iguanodons, qu’ils côtoyaient il y a 125 millions d’années.

Fragments de bois dans les déchets moyenâgeux de la place Émile Braun à Gand (photo : Koen Deforce, IRSNB)
24/10/2016

Des déchets moyenâgeux révèlent que les Gantois abattaient des forêts précieuses

post by
Reinout Verbeke

Au Moyen Âge, la région de Gand a connu une déforestation rapide, dont témoignent des recherches archéologiques sur les déchets de l’époque.

Un esturgeon qui appartient à l’espèce Acipenser oxyrinchus (Photo: Cephas, Wikimedia Commons)
16/09/2016

Avons-nous réintroduit la mauvaise espèce d’esturgeon ?

post by
Reinout Verbeke

Grâce à des restes osseux provenant de fouilles archéologiques, des chercheurs de notre Institut ont documenté la présence de l’esturgeon en mer du Nord durant ces 7000 dernières années. Il en ressort que ce n’est pas l’espèce attendue qui était la plus fréquente dans nos eaux.

Pages

S'abonner à Royal belgian Institute for natural Sciences News
Go to top