Petit rorqual dans les eaux belges le 10 novembre 2019

Un petit rorqual ne montre généralement pas plus que son dos (© Mike Baird)
13/11/2019
Petit rorqual dans les eaux belges le 10 novembre 2019
post by
Kelle Moreau

Grande surprise le dimanche 10 novembre dans l'un des parcs éoliens de la partie belge de la mer du Nord : les techniciens de maintenance observent une baleine et peuvent faire un petit film avant que l'animal ne plonge à nouveau. Les images sont livrées a l’IRSNB : il s'agit d'un petit rorqual. Une rareté dont on ne connaît que cinq autres cas dans les eaux belges au cours des 20 dernières années. Seuls deux de ces cas antérieurs concernaient des animaux vivants.

Le dimanche 10 novembre, des techniciens d'entretien ont été stupéfaits lorsqu'ils ont vu une baleine passer à la nage depuis une éolienne. L'observation a eu lieu dans la zone de concession Norther, à environ 23 km du port de Zeebrugge. Kenny De Groote a réussi à réaliser une courte vidéo, qui a été envoyée aux scientifiques de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique pour documentation (voir « Vidéos » en dessous de ce texte).

« Les images montrent sans aucun doute un rorqual, et le court fragment est heureusement d'une qualité suffisante pour identifier l'animal comme un petit rorqual », explique Kelle Moreau, qui a été le premier à recevoir les images et à les transmettre à ses collègues. « A partir de l'impression générale de la taille et de la forme de l'animal, et surtout à cause des grandes zones blanches à la base des nageoires pectorales (palmes), j'ai immédiatement pensé à un petit rorqual » ajoute Jan Haelters, expert en mammifères marins de l'IRSNB. « La forme et l'emplacement de la nageoire dorsale, ainsi que la présence d'une zone plus claire derrière les nageoires pectorales (le « chevron »), contribuent également à la détermination qui a été confirmée par plusieurs experts consultés. »

Les petits rorquals adultes (Balaenoptera acutorostrata) atteignent une taille maximale de 9 à 11 mètres, les femelles devenant légèrement plus grandes que les mâles. Le petit rorqual est l'une des plus petites espèces de baleines à fanons, et n'est pas considéré comme une espèce rare ou en voie de disparition.

Bien que le petit rorqual fasse partie de la faune de la mer du Nord, son aire de répartition est principalement limitée à sa partie nord et centrale. L'espèce est rarement trouvée au sud du banc Dogger. Cependant, la recherche a montré que les petits rorquals se rencontrent plus souvent dans le sud ces dernières années, probablement en raison de changements dans l'écosystème. Dans les eaux belges, seuls les cas suivants nous sont connus depuis les 20 dernières années :

  • 2004 : découvert mort en mer et débarqué ; mort de prise accidentelle
  • 2013 : échouage ; mort par ingestion d'une grande quantité de plastique
  • 2013 : observation en mer
  • 2017 : carcasse décomposée en mer
  • 2017 : observation en mer

Le squelette du petit rorqual de 2004 (propriété de l’IRSNB) peut actuellement être admiré dans l'exposition permanente « Sea Change » au Centre d'accueil provincial Duinpanne à La Panne.

Categories: DO Milieux Naturels
S'abonner à Royal belgian Institute for natural Sciences News
Go to top