T. rex STAN restera-t-il accessible au public et à la science ?

ACHETEZ VOS TICKETS EN LIGNE

TICKETS !

 

Mesures à suivre lors de votre visite

Arkhane, the new species of dinosaurs of the Upper Jurassic (photo: Thierry Hubin / RBINS)
12/10/2020
T. rex STAN restera-t-il accessible au public et à la science ?
post by
Reinout Verbeke

L’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique a suivi avec intérêt la vente aux enchères, ce 6 octobre 2020, du squelette de Tyrannosaurus rex STANTM, par Christie’s à New York. Le fait que ce fossile iconique ait été acquis par une personne ou une compagnie privée nous inquiète bien entendu beaucoup : il est de l’intérêt de tous que STANTM reste accessible au grand public, mais également au monde scientifique. Ce 13 octobre 2020, nous suivrons également attentivement la vente aux enchères, par Binoche et Giquello à Paris, du squelette d’un Allosaurus, un autre grand dinosaure prédateur découvert aux Etats-Unis.

Arkhane

Depuis octobre 2018, l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique a l’immense privilège de pouvoir accueillir Arkhane, le squelette exceptionnellement bien conservé d’une toute nouvelle espèce de dinosaure prédateur du Jurassique (155 millions d’années) du Wyoming (USA). Ce squelette avait été mis aux enchères en juin 2014 par Aguttes à Paris, vente qui avait l’objet d’une campagne médiatique particulièrement attentive. Ce fossile a finalement été acquis par un collectionneur privé qui a immédiatement décidé de partager ce trésor avec les paléontologues et le grand public en le déposant temporairement à l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique. Arkhane est exposé dans la Galerie de l’Evolution du Muséum depuis mars 2019 et est également en cours d’étude par les paléontologues de l’IRSNB, avec l’aide d’une équipe internationale de spécialistes des dinosaures théropodes. L’exposition d’Arkhane a bien entendu suscité l’engouement du public, comme en témoignent les excellents chiffres de fréquentation du Muséum en 2019. Le propriétaire d’Arkhane est en train d’étudier plusieurs solutions structurelles qui garantiront l’accessibilité de cet important fossile au grand public et aux futures générations de chercheurs.

Comme l’ensemble du secteur culturel, les musées sont durement impactés par la crise du Covid19. Il est donc plus que jamais indispensable de pouvoir compter sur l’aide du secteur privé pour que nos institutions culturelles et scientifiques puissent traverser ces temps difficiles sans trop de dégâts. Nous espérons donc que l’actuel propriétaire de STANTM prendra exemple sur celui d’Arkhane et acceptera de mettre ce dinosaure exceptionnel à la disposition d’un musée ou d’une institution scientifique qui en assurera la valorisation scientifique et l’accès vers le grand public.

Categories: Expositions, Collections
S'abonner à Royal belgian Institute for natural Sciences News
Go to top