Découverte inattendue de deux nouvelles espèces de geckos en Thaïlande

Top: Cha-Am leaf-toed gecko (Dixonius pawangkhananti), Bottom: Ranong leaf-toed gecko (Dixonius dulayaphitakorum), both (c) Montri Sumontha
22/10/2020
Découverte inattendue de deux nouvelles espèces de geckos en Thaïlande
post by
Siska Van Parys

Une équipe de chercheurs thaïlandais et belges a découvert deux nouvelles espèces de geckos dans deux endroits totalement inattendus : l’un près d’un célèbre temple bouddhiste à Cha-Am, l’autre en plein cœur de la ville de Ranong. Ces deux nouvelles espèces appartiennent au genre Dixonius, un groupe de petits geckos qui vivent sur le sol et les rochers.

La classification de la riche biodiversité de la Thaïlande est encore bien loin d’être terminée. Depuis plus de 20 ans, Olivier Pauwels, conservateur des collections de vertébrés à l’Institut royal des Sciences naturelles, répertorie et décrit les reptiles aux côtés de son collègue thaïlandais Montri Sumontha (Ranong Marine Fisheries Research and Development Station). Grâce à leur collaboration, ils sont parvenus à mettre au jour un grand nombre de nouvelles espèces dans les régions reculées de toute la Thaïlande. Cependant, c'est dans deux endroits totalement inattendus qu'ils ont récemment découvert deux nouvelles espèces de geckos …

Des orteils en forme de feuilles de ginkgo

Ces deux nouvelles espèces appartiennent au genre Dixonius, un groupe de petits geckos vivant sur le sol et les rochers. Ils sont parfois appelés « leaf-toed geckos » en anglais, car le coussinet adhésif au bout de leurs orteils (toes) ressemble à une feuille (leaf) de ginkgo ! Les geckos appartenant au genre Dixonius mesurent généralement moins de 10 centimètres de long, queue comprise, et se nourrissent principalement d'insectes et de petites araignées.

Du Temple …

« Nous avons découvert la première nouvelle espèce sur une colline à quelques kilomètres seulement de la plage de Cha-Am. Cette colline abrite un célèbre temple bouddhiste, le Wat Nikhom Wachiraram, visité chaque année par des milliers de voyageurs. Ce n'est pas vraiment un endroit où l'on s’attend à trouver de nombreuses espèces inconnues », explique Olivier Pauwels en rigolant. Ce gecko a donc reçu le nom scientifique de Dixonius pawangkhananti, en référence au zoologiste thaïlandais Parinya Pawangkhanant. Son nom commun est « Cha-Am leaf-toed gecko » en anglais, ce qu’on pourrait traduire par « gecko de Cha-Am aux orteils en forme de feuille ». Désormais, même le site touristique de Cha-Am possède sa propre espèce de gecko !

… au Jardin

« La seconde découverte a été encore plus surprenante », déclare Olivier Pauwels. « Cette espèce a été observée pour la première fois par Montri, dans un jardin à quelques mètres de son bureau dans la ville de Ranong, où il travaillait déjà depuis plusieurs années ! » Les chercheurs lui ont donné le nom de Dixonius dulayaphitakorum, et le nom commun de - comme vous l’avez probablement deviné - « Ranong leaf-toed gecko » en anglais, que l’on pourrait traduire par « gecko de Ranong aux orteils en forme de feuille ».

 

Les deux nouvelles espèces ont été décrites dans la revue scientifique Zootaxa. Ces deux nouvelles espèces de geckos sont respectivement les 10e et 11e espèces de leur genre et elles élèvent au nombre de cinq les espèces de Dixonius endémiques à la Thaïlande.

 

S'abonner à Royal belgian Institute for natural Sciences News
Go to top