Tortue luth pêchée et déchargée

La tortue luth dans les filets à crevettes (© Kevin Van Thomme/équipage O190)
05/11/2020
Tortue luth pêchée et déchargée
post by
Kelle Moreau

Le 28 Octobre, l'équipage du navire de pêche O190 Renilde a été choqué pendant un moment. Vers 19h30, ils ont trouvé rien de moins qu'une tortue luth dans leurs filets à Middelkerke/Ostende ! L'équipage a réagi rapidement, et a pu laisser l'animal encore vivant retourner en mer (voir vidéo © Kevin Van Thomme/équipage O190).

Septième cas

La tortue luth est une espèce distincte de mer ouverte et chaude, où ils se nourrissent principalement de méduses. Dans les zones côtières, elles ne se montrent généralement pas facilement (sauf pour pondre des œufs, mais c'est exclu dans notre cas). Jan Haelters, de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, assure l'interprétation : « Dans la partie belge de la mer du Nord, la tortue luth est très rare : jusqu'à présent, nous n'avons eu que trois échouages (1988, 1998 et 2000) et trois observations (2018 et 2 en 2019). Bien que la liste ne contienne que sept spécimens, une augmentation est perceptible ces dernières années. »

Également aux Pays-Bas

Il convient de noter que quelques tortues luth ont été observées récemment aux Pays-Bas : du 22 au 24 septembre, l'une d'entre elles a séjourné dans l'Escaut oriental et les 7 et 11 octobre, une a nagé le long de la côte de Scheveningen, en mer du Nord. La comparaison de la forme et de la taille des cicatrices sur la tête des deux animaux et des "côtes" sur leur dos montre qu'en Belgique et dans l'Escaut oriental, il s'agissait déjà d'individus différents. L'animal de l'Escaut oriental a été rejeté sur le rivage le 3 novembre près du Ballum au Danemark (article tvs).

S'abonner à Royal belgian Institute for natural Sciences News
Go to top