Découverte d'une nouvelle sous-espèce de l'un des plus grands coléoptères du monde

ACHETEZ VOS TICKETS EN LIGNE

TICKETS !

 

Mesures à suivre lors de votre visite

The holotype of Megasoma actaeon johannae, one of the largest beetles in the world!
23/07/2021
Découverte d'une nouvelle sous-espèce de l'un des plus grands coléoptères du monde
post by
Siska Van Parys

Rencontrez Megasoma actaeon johannae, l'un des plus grands coléoptères du monde ! Ce mystérieux coléoptère géant n'a été décrit que récemment par l'un de nos collaborateurs de Citizen Science. Croyez-le ou non, la Terre a encore bien des secrets pour nous !

Megasoma actaeon johannae est une sous-espèce de l'une des plus grandes espèces de coléoptères au monde. Cette nouvelle sous-espèce a été découverte et décrite à partir d'un modèle conservé dans nos collections. Nous possédons l'holotype (c'est-à-dire le modèle de référence) et de nombreux paratypes de cette bête impressionnante !

Scarabée éléphant

Impressionnant, il l’est déjà par sa taille. Comme l’indique son nom (Megasoma, en grec littéralement « au grand corps »), le Megasoma actaeon johannae, avec ses 14cm, fait partie des cinq plus gros scarabées au monde avec, entre autres, le scarabée goliath (plus de 11cm) et le dynaste Hercule (près de 17cm). On l’appelle d’ailleurs communément scarabée éléphant, tant il est grand, mais aussi lourd : il peut peser plus de 150g !

Ce scarabée en impose aussi par sa longue corne, qui peut mesurer près de 4cm, avec laquelle il peut affirmer sa domination sur les autres mâles lorsqu’ils se battent pour les femelles. Elle lui permet en effet de soulever et de renverser son adversaire. Cette corne explique son nom étrange d’actaeon : dans la mythologie, Actéon a reçu le châtiment d’être transformé en cerf pour avoir regardé Diane se baigner et des cornes lui ont poussé. Son troisième nom est une dédicace à la femme de l'un des scientifiques qui a décrit le scarabée, Johanna.

Live fast, die young

On le trouve essentiellement en Amérique du Sud : au Nord de la Bolivie, du Pérou, en Colombie, en Equateur… Mais si vous passez par là, pas de panique ! Malgré sa taille et son aspect impressionnant, il se nourrit uniquement de fruits pourris et de sève.

Le Megasoma actaeon johannae est différent de son plus proche cousin, le Megasoma actaeon actaeon car même après sa mort, il reste brillant et d’un noir soyeux, au lieu de se ternir. Il ne vit en moyenne que 6 mois sous sa forme adulte (qu’on appelle imago), après plus de deux ans passés sous forme de larve… live fast, die young !

 

Van Meenen, J., & Schouteet, T. (2018). A new subspecies and a new individual form of Megasoma Kirby, 1825 of Peru (Coleopteraé, Scarabaeidae, Dynastinae), Lambillionea, CXVIII(2):125-138.

S'abonner à Royal belgian Institute for natural Sciences News
Go to top