Position relative à l’Ukraine – suspension de l’exécution des collaborations avec la Fédération de Russie

ACHETEZ VOS TICKETS EN LIGNE

TICKETS !

The flag of Ukraine
04/03/2022
Position relative à l’Ukraine – suspension de l’exécution des collaborations avec la Fédération de Russie
post by
Communication

Le Comité de Direction du SPP Politique scientifique, composé de dix établissements scientifiques fédéraux (IRM, IASB, ORB, KBR, AGR, IRNSB, MRAC, IRPA, MRAH et MRBAB), de Belnet et de l’administration centrale s’associe aux nombreux messages de soutien de la communauté scientifique belge et internationale concernant le conflit armé en Ukraine.
 

Nous souhaitons exprimer collectivement notre pleine et entière solidarité à la communauté scientifique et culturelle ukrainienne qui est d’ores et déjà victime, comme l’est l’ensemble de la société ukrainienne, de l’opération armée illégale menée par la Fédération de Russie depuis le 24 février dernier. Nous souhaitons également adresser nos regrets et notre inquiétude à la communauté scientifique et à la population russe qui ne se sentent aucunement solidaires des décisions de leur gouvernement actuel, seul à devoir être tenu responsable. Nous appelons également, au-delà de la priorité absolue à accorder aux vies humaines en jeu actuellement, à respecter et protéger le patrimoine culturel et naturel, ainsi que les collections des musées et instituts scientifiques ukrainiens et russes dans le conflit en cours.
 

L’exécution des contrats de collaboration avec des organismes, des institutions ou des chercheurs russes est cependant suspendue dès aujourd’hui pour des raisons de difficultés opérationnelles et administratives évidentes. Nous regrettons de devoir prendre cette décision qui va à l’encontre de l’esprit d’une communauté scientifique internationale orientée vers le progrès général de nos sociétés, mais nous nous devons de protéger tant nos agents eux-mêmes que les intérêts financiers et le patrimoine des établissements et services qui composent la politique scientifique fédérale belge ainsi que ceux de nos partenaires. Nous espérons bien sûr pouvoir rétablir des liens scientifiques et culturels constructifs et ouverts avec la population russe dès que la situation géopolitique le permettra, dans un esprit d’échange qui ne peut qu’encourager un débat d’idées libre et démocratique pour le bien de tous.
 

Le SPP Politique Scientifique sera également solidaire des positions et décisions prises par les organes internationaux avec lesquels elle collabore depuis de nombreuses années, à l’instar de l’ESA ou de l’Union Européenne.
 

Le SPP Politique scientifique examine à l’heure actuelle la manière de faciliter l’accès aux postes de chercheuse ou chercheur au sein de nos établissements scientifiques aux réfugié ukrainiens et aux ressortissants russes dissidents afin qu’ils puissent continuer à exercer leur métier dans des conditions décentes et sûres.

S'abonner à Royal belgian Institute for natural Sciences News
Go to top