Les chevaux trouvent leur origine en Inde

ACHETEZ VOS TICKETS EN LIGNE

TICKETS !

 

Mesures à suivre lors de votre visite

Représentation artistique de Cambaytherium thewissi
20/11/2014
Les chevaux trouvent leur origine en Inde
post by
Reinout Verbeke

Une équipe internationale de paléontologues a découvert un ancêtre des chevaux, rhinocéros et tapirs lors de fouilles en Inde. Les fossiles suggèrent que les périssodactyles trouvent leur origine en Inde, lorsque cette dernière n’était encore qu’une île dérivant lentement vers l’Asie. L’étude est publiée dans Nature Communications cette semaine.
Des scientifiques de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique (IRSNB) et leurs collègues américains et indiens ont découvert dans la mine de lignite de Vastan au Gujarat (Ouest de l’Inde) les restes d’un mammifère primitif ressemblant à un petit cheval.

Plus de 200 fossiles, parmi lesquels des dents, des crânes et des os vieux de 54,5 millions d’années apportent un éclairage nouveau sur l’origine des périssodactyles (ongulés à doigts impairs), le groupe auquel appartiennent les chevaux, rhinocéros et tapirs actuels.

L'animal, baptisé Cambaytherium thewissi, présente des caractères de périssodatyles, mais également des caractères plus primitifs. Ainsi, les dents, le sacrum et les os de la main et du pied sont encore comme ceux d’animaux plus primitifs.

« C’est la première fois que nous voyons à quoi pouvaient ressembler les ancêtres éloignés des chevaux et rhinocéros », explique Thierry Smith, paléontologue de l’IRSNB qui a dirigé les fouilles. « Nous ne sommes encore jamais arrivés aussi près de l’origine ». Cambaytherium thewissi pesait probablement entre 20 et 35 kg, et avait la taille d’un pécari.

« Au début, les chevaux primitifs étaient opportunistes : leurs dents leur permettaient de broyer tant des plantes que des fruits ou des herbes. Plus tard dans leur évolution, leur régime alimentaire s’est réduit à l’herbe ».

L’Inde à la dérive

À l’époque de Cambaytherium – l’Éocène inférieur –, l'Inde était une île qui s’était détachée de Madagascar et dérivait vers le nord en direction de l'Asie actuelle (où elle a plongé sous la plaque eurasiatique et donné naissance à l’Himalaya). Sur l'île vivait également des primates et des rongeurs semblables à leurs contemporains européens. Une explication possible est qu’un pont terrestre a pu émerger lorsque l'Inde est passée au niveau de la péninsule arabique ou de la Corne de l'Afrique, de sorte que les animaux ont pu migrer. Cambaytherium ne se trouve nulle part ailleurs qu’en Inde, ce qui prouve, selon les scientifiques, que l'Inde a longtemps dérivé, isolée dans l'océan.

S'abonner à Royal belgian Institute for natural Sciences News
Go to top