L’IRSNB cartographie l’histoire de la géologie belge dans l’exposition Cartographiae au Palais Royal

Carte géologique manuscrite de Spa par Jean-Marc Marion (2016).
18/07/2016
L’IRSNB cartographie l’histoire de la géologie belge dans l’exposition Cartographiae au Palais Royal
post by
Jonas Van Boxel

Trois cartes géologiques originales de notre Institut, réalisées par des géologistes belges de différentes générations, sont présentées dans Cartographiae, l’exposition d’été au Palais Royal. Découvrez l’univers fascinant de la cartographie au travers de pièces des collections des institutions scientifiques fédérales de Belgique !

  • Du 22/07/2016 au 04/09/2016
  • Palais royal, place des Palais, 1000 Bruxelles
  • Ouvert du mardi au dimanche inclus, de 10h30 à 16h30 (dernière entrée à 15h45).
  • Entrée libre

Comme chaque année, le Palais royal de Bruxelles ouvre ses portes au public durant l’été, du 22 juillet au 4 septembre 2016. Le public pourra y découvrir l'exposition Cartographiae, traitant des cartes et de la cartographie à travers les siècles.

Pour illustrer cet univers fascinant et méconnu, les dix établissements scientifiques fédéraux (dont notre Institut) ont sélectionné quelques pièces représentatives de leurs collections permettant d’aborder différentes facettes de cette science : cartes précieuses ou thématiques, instruments de mesure du cartographe, œuvres d'art s’inspirant du sujet, etc.

Lors de cette exposition, le public pourra notamment découvrir trois cartes originales issues des collections de l’IRSNB :

  • une carte géologique de la Belgique et des zones frontalières, réalisée par André Hubert Dumont et datant de 1854,
  • une carte géologique de Louveigné-Spa, réalisée par Gustave Dewalque et datant de 1903
  • une carte géologique manuscrite de Spa, réalisée par Jean-Marc Marion et datant de  2016.
Fenêtres ouvertes sur le monde…

Les cartes nous aident depuis des siècles à nous orienter dans notre espace : sur terre, sur mer, dans le ciel ou dans l'univers…
Véritable outil de précision scientifique pour certaines disciplines, la carte constitue souvent un précieux document culturel et social, traduisant la vision du monde d'une société, à une époque donnée. Longtemps utilisée à des fins politiques ou commerciales pour mieux contrôler un territoire, les cartes n'ont cessé de se diversifier au fil du temps pour s’ouvrir à des domaines variés.

Rendue possible grâce au traitement des images satellites, la cartographie moderne offre, quant à elle, la possibilité de réaliser des cartes d'une extrême précision, permettant d'étudier la dynamique de nombreux phénomènes dans des domaines variés tels la météorologie et les sciences de l’atmosphère, la géologie, l’observation des territoires environnementaux, l'histoire des sociétés, l'étude des œuvres d'art, etc.

De quelque nature qu'elles soient, les cartes nous permettent d'apprivoiser les différents espaces qui nous entourent. Certaines nous aident à nous déplacer, d'autres à mesurer, à calculer, à anticiper, etc. D'autres encore nous font tout simplement rêver, par leur beauté ou parce qu'elles suscitent en nous cette envie d'explorer le monde et de nouveaux espaces.

Initiée par le SPF Politique scientique fédérale, l'exposition Cartographiae réunit les dix établissements scientifiques fédéraux (les Archives de l'État, la Bibliothèque royale, l’Institut royal d’Aéronomie spatiale, l’Institut royal météorologique, l’Institut royal du Patrimoine artistique, l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, le Musée royal de l’Afrique centrale, les Musées royaux d’Art et d’Histoire, les Musées royaux des Beaux-Arts, l’Observatoire royal et le Planétarium) ainsi que l’Institut géographique national.

En pratique

Des contrôles de sécurité sont effectués à l’entrée. Il est fortement déconseillé de se présenter avec un sac (sac à dos, sac de transport, etc.).

Pour en savoir plus

Site internet de l'exposition Cartographiae

Site internet du Palais royal de Bruxelles

S'abonner à Royal belgian Institute for natural Sciences News
Go to top