Consultation publique sur le plan de gestion des eaux côtières belges

La mer du Nord.
19/07/2016
Consultation publique sur le plan de gestion des eaux côtières belges
post by
Sigrid Maebe

Jusqu’au 31 octobre 2016, le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement organise une consultation publique sur le projet de plan de gestion de district hydrographique des eaux côtières belges pour la mise en œuvre de la Directive Cadre sur l'Eau.

La Directive Cadre sur l'Eau a été approuvée en 2000 par l'Union européenne et a pour but de maintenir et d'atteindre, à l'horizon 2015 (et 2021), un bon état de toutes les masses d'eau (rivières, lacs, eaux côtières et de transition et eaux souterraines). La gestion des eaux côtières belges relève de la compétence de l'autorité fédérale belge. Dans le cadre de cette directive et des droits des citoyens dans le domaine de l'environnement, l'autorité fédérale a organisé une consultation du public sur le projet de plan de gestion de district hydrographique des eaux côtières belges.

Contenu du plan de gestion de district hydrographique

Le plan de gestion de district hydrographique comprend une description des caractéristiques de la masse des eaux côtières belges, une liste des pressions significatives et impacts de l'activité humaine sur l'état des eaux côtières belges, les résultats des programmes de surveillance, une énumération des objectifs environnementaux fixés et une description des mesures. Cette évaluation a été faite par l’Unité de Gestion du Modèle Mathématique de la mer du Nord (UGMM, IRSNB – DO Nature) avec la coopération de l’Institut ILVO.

Les eaux côtières belges subissant l'influence de l'apport d'eau douce issue des fleuves, comme l'Escaut, la qualité des eaux côtières belges dépend, dans une mesure importante, des mesures prises en amont. Par ailleurs, il faut aussi compter avec le flux entrant des eaux de l'Atlantique et de nombreuses activités sont pratiquées en mer (navigation, navigation de plaisance, pêche, activités de dragage etc.), susceptibles elles aussi d'avoir une incidence sur la qualité des eaux côtières belges.

Consultation publique

Afin que les résultats de cette étude puissent reposer sur une assise sociale plus large, nous vous invitons à fournir vos remarques sur cette étude en question. La consultation publique se tiendra jusqu’au 31 octobre 2016. Veuillez renvoyer vos remarques à Brecht Stechele, FPS Santé publique, Sécurité de la Chaine alimentaire et Environnement, DG Environnement, Service Milieu marin, Place Victor Horta 40, boite 10, 1060 Bruxelles, marien.milieu.marin@health.fgov.be.

S'abonner à Royal belgian Institute for natural Sciences News
Go to top