Actualités

ACHETEZ VOS TICKETS EN LIGNE

TICKETS !

Une squelette d'un petit d'hyène (composé d'os de plusieurs individus) provenant de la grotte Marie-Jeanne (Photo : Thierry Hubin, IRSNB)
02/02/2022

Des centaines de squelette de fossiles de bébés hyènes des cavernes découvertes dans une grotte wallonne témoignent des pressions écologiques subies il y a environ 45 000 ans

post by
Reinout Verbeke

Des chercheurs belges ont redécouvert dans les collections de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique plus de 300 squelettes de hyènes des cavernes juvéniles. Ils proviennent du site de la Caverne Marie-Jeanne près de Dinant, dans les Ardennes belges.

Chez O. gibbosus les mâles bossus ont une structure de tête complexe avec des glandes et des poils sensoriels : ce sont des « mâles super virils ». (Photo: Gilbert Loos, ARABEL-image bank)
23/12/2021

Un super gène rend une araignée mâle super virile

post by
Reinout Verbeke

Des biologistes de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique ont découvert auprès d’une espèce d’araignée que les mâles « virils » ont un ensemble de gènes que les mâles plus efféminés n’ont pas.

Kryptobaatar sp. du Crétacé supérieur de Bayan Mandahu. (Photo: IRSNB)
02/12/2021

Deux mammifères primitifs qui vivaient à la fin de l'ère des dinosaures

post by
Reinout Verbeke

Des paléontologues de l’Institut ont décrit deux mammifères primitifs du Crétacé supérieur qui ont vécu il y a 70 millions d’années. Le premier a été découvert en Mongolie Intérieure et le second en Roumanie.

1. Potamotrygon leopoldi (Karelj, Wikimedia Commons)
24/11/2021

170 espèces d’animaux nommées d’après le Roi Léopold III et la Reine Astrid

post by
Reinout Verbeke

Deux taxonomistes de notre Institut (biologistes spécialisés dans la détection, description et la classification des espèces) ont trouvé dans nos collections et dans des bases de données 170 espèces d’animaux qui doivent leur nom au Roi Léopold III et à la Reine Astrid.

Catégories:
Collections
Les mammifères marins qui vivaient dans la mer Paratéthys, devenue hyper-salée il y a 13,8 à 13,4 millions d'années, ont développé des os plus lourds. Le cœur de l'os présente beaucoup moins de cavités par rapport à leurs contemporains d'autres mers et au
23/11/2021

Des os plus lourds ont servi de ballast aux mammifères marins vivant dans une mer hyper-salée

post by
Reinout Verbeke

Des paléontologues ont découvert que le développement d'os plus épais et plus lourds a permis à plusieurs espèces de mammifères marins de s'adapter à une mer intérieure plus salée, en Europe centrale, il y a environ 13 millions d'années.

Pages

S'abonner à Royal belgian Institute for natural Sciences News
Go to top