La collection de vertébrés récents est historiquement la plus ancienne de notre institut. Au début, c’est-à-dire au milieu du XIXe siècle, elle se composait surtout d’oiseaux indigènes et tropicaux, le premier directeur de l’Institut étant ornithologue. 

Crânes dans les collections

La collection comprend désormais 600 000 spécimens : oiseaux, poissons, amphibiens, reptiles et mammifères. Ils sont conservés dans 12 000 tiroirs et plus de 35 000 bocaux. Nous disposons du matériel type (à partir duquel une espèce est décrite pour la première fois) pour plus de 700 espèces. Entre 1930 et 1960, nos scientifiques ont collecté et étudié de nombreux spécimens de la faune des parcs nationaux du Congo.

La collection de vertébrés est très diverse : elle comprend des peaux, des animaux naturalisés, des spécimens en alcool, des crânes, des squelettes, des carapaces, des tissus, des embryons, des œufs, des nids, des illustrations et des moulages.

Les vertébrés anciens se trouvent dans les collections de paléontologie et d’anthropologie.

Go to top