Service géologique de Belgique

Créé en 1896, le Service géologique de Belgique (SGB) est un centre de recherche incontournable en matière de géologie et de minéralogie, qui développe à la fois des méthodes de recherche appliquée et fondamentale. Il intervient également comme fournisseur indépendant et non-commercial de services géoscientifiques destinés aux autorités locales, régionales, fédérales, européennes et internationales, ainsi qu’aux chercheurs agissant dans le cadre d’institutions ou d’universités, aux groupes de recherche, aux compagnies privées, aux ONG et aux citoyens.

Research axes

Un axe de recherche en matière de Dynamique des Bassins Sédimentaires constitue une base importante pour les activités d’expertise et de recherche appliquée menées par le SGB : les bassins sédimentaires représentent en effet le dénominateur commun pour tous les géologues s’intéressant à la Belgique. Cet axe vise à mieux comprendre la composante géologique de notre environnement et les évènements géologiques remarquables intervenus dans le passé, en se basant sur la stratigraphie.
Dans le cadre de cet axe de recherche, le SGB s'impose comme principal fournisseur de services de géo-interprétation à valeur ajoutée ou d’extraction de données innovantes en Belgique. Une autre mission du MGB sera de fournir des informations géo-scientifiques conformes à la proposition INSPIRE pour la Belgique, en collaboration avec ou à la demande des autorités compétentes. Outre les nouvelles analyses basées sur des données existantes, le MGB bénéficiera également de priorités dans le cadre de campagnes axées sur la collecte de nouvelles données, en mettant en pratique à la fois les approches traditionnelles de description directe (par exemple, les puits de forage, la cartographie géologique de terrain, les synthèses structurales) et les méthodes développées récemment (par exemple, PSInSAR).
Les matières premières sont, plus que jamais, essentielles pour le fonctionnement durable des sociétés modernes. S’assurer l’accès aux matières premières ainsi que la disponibilité de celles-ci s’avère crucial pour le fonctionnement de l’économie de l’UE. Dans ce contexte, c’est le devoir d’un Service Géologique fédéral de maintenir, favoriser et promouvoir l’expertise dans ce que l’Europe définit comme les minéraux métalliques et les matériaux de construction provenant de sources primaires (minerais, carrières) et de sources secondaires (recyclage des déchets), mais doit en outre participer au développement d’un laboratoire de minéralogie performant disposant d’installations modernes.
Cet axe concerne la recherche appliquée relative aux aspects particuliers de la géo-énergie qui n’ont pas encore atteint la maturité scientifique ou technique. Il se concentre sur les nouvelles solutions technologiques jusqu’au stade de la commercialisation (le stade où d’autres intervenants entrent en jeu / sont imposés).
Go to top