Groupe belge d’appui aux politiques de biodiversité

Le groupe belge d'appui aux politiques de biodiversité (BIOPOLS) est une plateforme de connaissance regroupant 5 entités différentes: la Plateforme belge pour la Biodiversité (BBPf), le Point Focal National pour la Convention sur la diversité biologique (NFP-CBD), le programme CEBioS, le groupe de recherche en Biologie de Conservation (ConsBiol) et le groupe de la politique marine (MARECO). Chaque entité renforce l’interface science-politique en traitant d’aspects spécifiques à la biodiversité.

Benin marchée

La Plate-forme belge Biodiversité (BBPf) assure l’interaction entre science et politique. Nous offrons des accès privilégiés aux données liées à la biodiversité et aux informations de recherches. Nous encourageons la coopération interdisciplinaire entre les scientifiques et agissons comme une interface entre les chercheurs et les gestionnaires de la politique scientifique par les Communautés de pratique (Belgian Ecosystem Services, Espèces invasives; et Biodiversité et Santé). Nous donnons un avis concernant le choix des priorités en matière de recherche en biodiversité. Nous promouvons internationalement la recherche belge concernant la biodiversité. La Plate-forme est financée par BELSPO.

Beaucoup d’activités sont engagées sous le couvert des obligations internationales de la Convention des Nations Unies sur la Diversité Biologique (CDB). Le Point Focal à cette convention soutient la protection de la diversité biologique par différentes initiatives telles que :

Le programme ‘Capacities for Biodiversity and Sustainable Development’ (CEBioS), financé par la Coopération belge au développement, mène des activités de renforcement des capacités des partenaires de la Coopération belge dans les domaines de la conservation et de l’utilisation durable de la biodiversité, dans le but de lutter contre la pauvreté. CEBioS travaille dans le cadre des obligations internationales de la Belgique telles que la Convention sur la diversité biologique (CBD) ou la stratégie européenne pour la biodiversité à l’horizon 2020. Les activités de CEBioS incluent plusieurs coopérations institutionnelles avec des organisations partenaires au sud, des appels à propositions pour de courtes bourses d’études en Belgique, des ateliers, des formations, un soutien aux politiques en matière de biodiversité, des actions de sensibilisation au nord et au sud et diverses publications.

La biologie de la conservation est une discipline relativement récente et multidisciplinaire qui a été développée afin de répondre aux enjeux de la crise actuelle de la biodiversité. Elle vise à évaluer l’impact des activités humaines sur la biodiversité et à concevoir des mesures correctives adéquates. Tout en s’appuyant sur les connaissances de la biologie des populations, la science de l’évolution, l’écologie et l’éthologie, la biologie de la conservation développe des méthodologies spécifiquement adaptées aux espèces menacées d’extinction ainsi qu’à la détection et au rétablissement de la dégradation des communautés de plantes et d’animaux. L’unité de biologie de la conservation au sein de la DO Nature a développé ses activités autour de ces deux axes.

MARECO couvre différents domaines de l’écologie et de la gestion du milieu marin, en mettant l’accent sur la conservation de la nature ainsi que sur l’usage et l’exploitation durable des ressources marines. MARECO développe des projets de recherche en écologie marine et intègre les connaissances scientifiques dans les processus de consultation politique et de gestion.

Go to top