GECO: Geology for an ECOnomic sustainable development

Centre de recherche pour la gestion durable des ressources minérales naturelles et vers plus de transparence dans le secteur minier

Le Gouvernement Fédéral Belge a chargé le Musée Royal de l’Afrique Centrale et l’Institut royal des Sciences Naturelles de Belgique de développer un centre d’excellence orienté vers la gestion durable des ressources minérales naturelles et plus particulièrement celles d’Afrique.

Les premiers objectifs en 2007-2008 étaient d’inventorier les données géologiques disponibles et de développer les outils permettant la traçabilité de minerais (Cuivre, Cobalt, Uranium) au Katanga (République Démocratique du Congo).

La deuxième phase du projet GECO commencera en 2009 pour 3 années avec 4 work packages :

  • WP1 – La caractérisation physique et chimique des gisements miniers et développement d’un cadastre minier
  • WP2 – La mise en place d’une traçabilité et certification de minerais
  • WP3 – Une cartographie environnementale
  • WP4 – La caractérisation des ressources minérales liées au bassin sédimentaire lufilien et ses géomatériaux

Réalisation

Les principaux résultats de la première phase (2007-2008) couvrent les champs suivants :

  • La réalisation d’une nouvelle carte géologique de l’Arc lufilien (Katanga) à partir de documents existants
  • La cartographie du secteur minier artisanal
  • La caractérisation et métallogénie de gisements miniers
  • Le développement d’une base de données minéralogiques (Cuivre-Cobalt-Uranium)
  • Le développement d’un portail géomatique par internet (WebGIS) rassemblant de nombreux documents cartographiques comme des cartes géologiques, les gisements reconnus, les sites miniers formels et informels, ... en parallèle avec des couches d’information administratives et infrastructurelles (villes, limites administratives, routes, ...).
  • Une étude pilote sur la traçabilité-certification de ressources minérales naturelles.

Personnel

Au Service Géologique de Belgique, notre équipe est composée par :

  • Y. Vanbrabant, Géologue statutaire – coordinateur du projet
  • H. Goethals, Géologue statutaire senior – minéralogie
  • L. Dupin, Géologue contractuel (plein temps) – géomatique et Tectonique
  • Ch. Burlet, Géologue contractuel (plein temps) – géomatique
  • T. Thys, Géologue contractuel (plein temps) – minéralogie

Au Musée Royal de l’Afrique Centrale, l’équipe se compose de :

  • Th. De Putter, Géologue statutaire – promoteur du projet
  • F. Meese, Géologue statutaire – aspects environnementaux, contaminations du sol et sous-sol
  • S. Dewaele, Géologue contractuel (temps plein) – métallogénie
  • M. Laghmouch, Géologue contractuel (temps plein) – cartographie
  • P. Lahogue, Géologue contractuel (temps partiel) – gestion de base de données et cartographie
Document(s)
Capture d'écran du portail géomatique
Funding
L’entièreté du projet (540 k€ pour 2007-2008) a été financée par le Service Public Fédéral des Affaires Etrangères
Partenaires et sponsors
Go to top