La Calamine

Objectifs

Le mot "calamine" désigne des minerais de zinc non-sulfurés d'origine supergène en environnement carbonaté. Il tire son origine de la localité belge "La Calamine" (Kelmis en allemand) où un gisement a été exploité de façon continue depuis le 14ème siècle jusqu'en 1884. Ce gisement a produit plus de 600.000 tonnes de Zn métal.

Le gisement de La Calamine est décrit dans la littérature scientifique comme un gisement de type karstique, bien que sa genèse et son âge n'aient jamais été complètement clarifiés. De même, l'âge de l'altération supergène de beaucoup de filons à Pb-Zn exploités en Belgique et dans le district voisin d'Allemagne n'a jamais été clairement déterminé. Cette étude vise à identifier les contraintes géologiques responsables de la genèse du gisement de La Calamine, de même que celle des chapeaux de fer profonds qui coiffent les filons plombo-zincifères voisins. Les époques de paléoaltérations de Belgique et d'Allemagne occidentale et leurs implications métallogéniques font l'objet d'un réexamen attentif.

Réalisation

Des calamines ont été échantillonnées dans les collection de l'IRScNB et du SGB en vue d'analyser leurs inclusions fluides et leur composition isotopique.

Des travaux de terrain complémentaires ont pour but de sélectionner des affleurements qui sont encore faiblement minéralisés pour contraindre le modèle génétique.

Document(s)
Le gisement de la Calamine
Personnel interne
Collaborateurs externes
Maria Boni (Université de Naples)
Albert Gilg (Technische Universität München)
Go to top