Centre Belge de Baguage

Red Breasted Goose

Le baguage est un outil de surveillance et d’étude des populations d’oiseaux sauvages. Le principe du marquage individuel permet d’étudier les voies et modalités de migration, la dynamique des populations (taux de natalité, taux de survie, causes de mortalité). La continuité du programme, débuté en 1927 en Belgique, permet d’étudier les tendances longues, ce qui est particulièrement pertinent dans le contexte de l’évaluation de l’état de l’environnement et des influences des changements climatiques.

Le Centre Belge de Baguage s’attache à : organiser la collecte de données de qualité, par un réseau cohérent de collaborateurs bagueurs volontaires certifiés ; mettre ces données à disposition des scientifiques, professionnels et amateurs, des gestionnaires et des décideurs ; promouvoir le développement de la connaissance en participant à la formation d’étudiants du cycle supérieur ; développer des  programmes de recherche propres axés sur la conservation de la Nature. Plus d'info sur le site spécifique BEBIRDS.

Oiseau bagué

Les objectifs du Centre de baguage s’inscrivent clairement dans une optique de biologie de la conservation privilégiant donc la continuité de collecte de données, la robustesse des échantillons, les analyses méthodologiques et la promotion d’études écologiques. Ainsi, le Centre de baguage contribue à permettre à la Belgique et, au-delà aux Entités fédérées, de remplir leurs obligations en matière de suivi des populations d’oiseaux et en particulier d’oiseaux migrateurs.

Les principaux thèmes d’expertise du Centre de baguage sont : l’étude des voies et des modalités de migration, les fluctuations de population, la problématique des espèces envahissantes, le suivi à long terme d’espèces fragiles, la surveillance épidémiologique chez les oiseaux sauvages et le parage des connaissances avec le public.

Peregrine Falcon

Un des programmes, Faucons pour tous, est très intéressant pour le grand public. La présentation du couple de Faucons pèlerins qui niche à la Cathédrale des Saints Michel et Gudule à Bruxelles se poursuit depuis 2005 grâce à un système de caméras-émetteurs/récepteurs-écrans. Le dispositif permet au public de découvrir en direct et en continu le cycle de nificiation, via un site internet et un poste d’observation installé en avril-mai sur le parvis.

Le Centre Belge de Baguage s’inscrit dans le réseau EURING, l’association des centres de baguage européens. Le Centre de baguage collabore directement avec les Universités et Hautes Écoles en vue de l’exploitation des données.

Ce travail est réalisé en Belgique grâce à l’investissement d’un réseau de 51 groupes et stations de baguage qui totalisent 374 collaborateurs bagueurs bénévoles. Au cours de l’année 2012, 675.011 oiseaux sauvages ont été bagués en Belgique.

Le Centre Belge de Baguage de l’IRSNB est financé principalement par le SPP Politique scientifique et les bagueurs eux-mêmes.

 

Vous avez trouvé un oiseau bagué ? Visitez la page spécifique sur le site BEBIRDS.
Go to top