Institutions publiques

Direction générale Coopération au développement et Aide humanitaire (DGD)

La DGD défend les différents aspects de la coopération belge au développement et de l'aide humanitaire. La DGD relève de la compétence du ministre de la Coopération au développement. Depuis 1999, la DGD aide l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique à mettre en œuvre la Convention des Nations unies sur la diversité biologique (CDB, Rio 1992) dans les pays en développement.

Savoir comment préserver la biodiversité et les services écosystémiques, ainsi qu’informer le public sur l'importance de la biodiversité sont autant d’éléments qui peuvent contribuer à la réduction de la pauvreté et favoriser le développement (économique). Nos experts dans le domaine de la biodiversité apportent aide et conseils à la DGD quant aux questions mettant en relation la biodiversité et la coopération au développement.

Un nouveau domaine de travail a vu le jour dans le cadre de cette collaboration ; il concerne l'accès aux ressources génétiques et le partage équitable des avantages découlant de leur exploitation.

Explorez notre site internet

 

DG Environnement (DG5 de SPF Santé Publique)

La DG Environnement est un organe fédéral qui aspire à procurer à tous un environnement de qualité grâce au développement durable. Dans notre pays, l’essentiel des compétences environnementales relèvent des trois régions, mais le fédéral, en l’occurrence la DG Environnement, conserve des prérogatives importantes.

Ainsi, la Direction générale concentre ses activités sur, entre autres, la coordination de la politique environnementale internationale, la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le respect des engagements pris dans le cadre du protocole de Kyoto, l’enregistrement et le contrôle du transit des déchets et la protection de la mer du Nord.

La DG Environnement collabore de manière active avec les différents services de l’Institut, tels que le Point focal national pour la Convention sur la diversité biologique (PFN CBD) pour le transfert de connaissances, et l’Unité de Gestion du Modèle Mathématique de la mer du Nord (UGMM) pour la surveillance de la mer du Nord.

Explorez notre site internet

 

La Défense

La Défense collabore avec différents centres scientifiques tels que l’IRSNB, mais également l’Institut flamand pour la recherche sur la nature et les forêts (Instituut voor Natuur- en Bosonderzoek, INBO) ainsi que l’Institut flamand pour la recherche sur l’agriculture et la pêche (Instituut voor Landbouw- en Visserijonderzoek, ILVO), afin de cartographier les manœuvres militaires dans et autour de la mer du Nord. À cet effet, les scientifiques de l’UGMM ont établi un plan des activités militaires en mer (exercices de tir et manœuvres de déminage, aviation militaire, déversement de munitions, etc.) et sur ​​la côte, et examinent si la présence militaire a un impact négatif sur les espèces et les types d’habitats protégés. En effet,  la pollution chimique, mais aussi la pollution sonore, par exemple, peuvent contribuer à perturber la biodiversité marine, souvent fragile. Toute opération est soigneusement analysée et un certain nombre de pistes sont suggérées afin de prendre des mesures.

Explorez notre site internet

 

Loterie nationale 

La Loterie nationale est un partenaire structurel de l’IRSNB qui, outre un soutien financier, fournit des fonds pour l’achat d’équipement scientifique.

Explorez notre site internet

 

Beliris

Des trois bâtiments principaux de l’IRSNB, le plus connu est vraisemblablement l’aile Janlet, située dans le parc Léopold. Ce bâtiment majestueux abrite notamment la Galerie des Dinosaures, qui présente une précieuse collection d’iguanodons, et la magnifique Galerie de l’Évolution. Pour rendre sa gloire d’antan à cette salle à l’architecture majestueuse et la moderniser, Beliris a financé les travaux de gros œuvre et les finitions intérieures de l’aile Janlet. Beliris finance aussi la rénovation de l’ensemble du « Couvent », l’aile consacrée à la biodiversité dont la première étape est la salle permanente BiodiverCITY, ouverte en 2010. Beliris est également partenaire de la dernière phase des travaux dont l'aboutissement est l’ouverture de la Galerie de l’Homme en 2015.

Explorez notre site internet

 

Régie des Bâtiments

Les bâtiments de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique sont la propriété de l'État belge. Depuis la création de notre Institut, la Régie des Bâtiments s’est régulièrement chargée de la rénovation et des travaux d’agrandissement de ces bâtiments. Ainsi, l’aile Janlet – et sa la Galerie des Dinosaures – a été intégralement restaurée entre 2003 et 2009 par la Régie des Bâtiments.

Ce bâtiment historique abrite également au dernier étage  la « salle des gradins », qui accueille désormais la Galerie de l’Évolution. Durant des années, cette magnifique salle a été fermée au public pour des raisons de sécurité incendie, mais elle fait aujourd’hui partie du circuit du Muséum grâce à la rénovation (2007 - 2009) effectuée par la Régie des Bâtiments. La Régie des Bâtiments finance aussi la rénovation de l’ensemble de l’aile consacrée à la biodiversité dont la première étape est la salle permanente BiodiverCITY, ouverte en 2010. La Régie des Bâtiments est également partenaire de la dernière phase des travaux dont l'aboutissement est l’ouverture de la Galerie de l’Homme en 2015.

Explorez notre site internet

 

Institut Bruxellois pour la gestion de l'environnement (IBGE/BIM)

L’Institut bruxellois pour la gestion de l’environnement/Bruxelles Environnement apporte son soutien à de nombreux organismes dans le cadre de ses activités éducatives sur l’environnement. Le Muséum des Sciences naturelles lui fournit son expertise depuis plus de 20 ans afin de produire et d'animer les expositions itinérantes du Centre bruxellois d'Éducation à la Nature (CBEN). L’IBGE a aussi contribué financièrement à la réalisation de notre salle permanente BiodiverCITY.

 

 

Explorez notre site internet

 

La Commission communautaire française

La Commission communautaire française (Cocof) gère une série de matières liées de près au quotidien des habitants francophones de la Région bruxelloise parmi lesquelles l’enseignement, le tourisme ou encore la culture. Par le passé, des projets comme « Faucons pour tous » ou le « Biogeosafari » ont bénéficié de son soutien financier. 

Explorez notre site internet

 

Région Wallonne

De nombreux programmes de recherches de l’IRSNB sont développés dans le cadre d’appels à projets de la Région wallonne ou en partenariat avec elle. La Région apporte par ailleurs son soutien financier à certains projets, notamment la publication de brochures informatives relatives à la biodiversité. 

Explorez notre site internet

 

Le Gouvernement flamand 

Le Gouvernement flamand a soutenu financièrement le projet BioGeoSafari en 2010, Année internationale de la biodivesité, et finance depuis 2008 le site ikhebeenvraag.be, qui a été mis sur pied par l’IRSNB en collaboration avec des universités et autres centres de connaissance en Flandre.

Explorez notre site internet

 

Région de Bruxelles-Capitale

Le rayonnement de la Région de Bruxelles-Capitale en Belgique et à l’étranger se fait par la valorisation de ses nombreux atouts, que ce soit dans le secteur de la recherche, des sciences, de l’éducation ou du tourisme. La Région est, à ce titre, régulièrement associée aux différents projets du Muséum des Sciences naturelles. La cellule « Image de Bruxelles » de la Région soutient financièrement des programmes sur le long terme comme l’opération « Faucons pour tous » ou encore le développement d’expositions temporaires ou de nouvelles salles permanentes comme la Galerie des Dinosaures, la Galerie de l’ÉvolutionBiodiverCity ou encore la Salle des Mosasaures.

Explorez notre site internet

 

FNRS

Le Fonds national de la Recherche Scientifique (FNRS) soutient le développement de la recherche fondamentale dans la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour ce faire, il renforce la formation des chercheurs à titre individuel et finance des programmes de recherche principalement dans les universités francophones de Belgique. De nombreux chercheurs de l’Institut bénéficient également du soutien financier du FNRS.

Explorez notre site internet

 

FWO

Le Fonds Wetenschappelijk Onderzoek Vlaanderen (FWO), équivalent du FNRS pour la Flandre, soutient la recherche scientifique fondamentale, notamment au sein de notre Institut, en finançant ainsi des chercheurs et projets de recherche sélectionnés par des experts nationaux et étrangers lors d’une compétition interuniversitaire. Au niveau international, le FWO stimule la collaboration et favorise la mobilité des chercheurs.

Explorez notre site internet